Caps. de Vie: (LA PIQÛRE D'ABEILLE)

 

LA PIQÛRE DE L’ABEILLE

 abeille

 Un enfant jouait gaiement sur le pas de sa porte quand une abeille furieuse se mit à bourdonner autour de lui avec l'intention évidente de le piquer. L'enfant, en se débattant, ne faisait qu'exciter davantage l'insecte. Effrayé et impuissant, il courut enfin vers sa mère et se jeta dans ses bras. L'abeille, en colère, poursuivit sa victime. La mère couvrit alors le visage de l'enfant de ses deux bras nus. Exaspéré, l'insecte se posa sur le bras protecteur et aussi profondément qu'il le put, il enfonça son dard. La mère retint un cri de douleur. Regardant l'abeille qui se traînait mourante, elle ouvrit ses bras et dit à l'enfant : "L'abeille m'a piquée à ta place. Maintenant, elle ne peut plus rien faire contre toi."

   Cette histoire n'est qu'une faible image de la victoire de Jésus sur Satan, l'ennemi de nos âmes qui vous poursuit de sa haine. Le diable voudrait vous entraîner avec lui dans la mort éternelle. Courez, vous aussi, vers Celui qui a vaincu Satan. Jésus vous ouvre ses bras pour vous recevoir. Il a été blessé pour vous ; Il a été frappé à votre place. Plus que cela encore : Il est mort pour vous ! Mais victorieux de Satan, Il est sorti de la tombe, Il est ressuscité. Il est maintenant vivant, et Il vous attend. Ne refusez pas l'invitation qu'Il vous adresse encore aujourd'hui. Ne voulez-vous pas venir à Lui pour être délivré de celui qui veut votre perdition ? Réalisez que vous êtes celui qui devait être puni pour vos péchés et venez à Jésus pour avoir la vie éternelle. Voyez ses mains : elles portent encore les marques des clous qui l'ont suspendu à la croix, les marques de ses souffrances qu'Il a endurées à votre place pour vous sauver.

   "Venez à moi, vous dit-il, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos" (Matthieu 11.28).

   Vous vous fatiguez peut-être à essayer d'éviter les tentations et les attaques de Satan, l'ennemi ; vous essayez en vain de vous débarrasser du poids de vos péchés qui pèse sur vous. Venez à Jésus : "Il a porté nos langueurs, Il s'est chargé de nos douleurs... Il a été frappé de Dieu et affligé ; mais Il a été blessé pour nos transgressions, Il a été meurtri pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix a été sur lui, et par ses meurtrissures nous sommes guéris." (Esaïe  53. 4-5).

-----------------------Qu'en pensez-vous?  Pierre-------------------

Retour à la page d'accueil, cliquez→→→ ICI